lma logo Lycée municipal d'adultes de la ville de paris
English version  
"Dans mon passé, j'ai vécu des choses difficiles.
Ici, je regarde devant moi, j'ai l'impression de
sortir du tunnel"
                                                        Une auditrice
facebook   

Les grandes lignes du projet pédagogique du Lycée d'Adultes

    Introduction

    Le projet pédagogique du Lycée d'Adultes s'enracine dans son histoire et sa vocation : permettre aux adultes de reprendre leurs études. Il repose sur des principes d'ouverture et d'ajustement pédagogique visant à créer des conditions favorables pour la réussite des auditeurs. La formation depuis la seconde jusqu'à la terminale est pensée comme un processus long où l'auditeur acquiert de l'autonomie et se construit comme futur étudiant.

    Le regard porté sur l'auditeur se veut donc positif : il vise à lui permettre de révéler son potentiel.

    Les orientations de la formation s'articulent autour d'une finalité : fournir à l'auditeur les compétences nécessaires pour progresser dans son projet d'épanouissement intellectuel et personnel. Pour la plupart, il s'agit de développer les aptitudes, les connaissances théoriques et méthodologiques indispensables pour atteindre l'objectif du baccalauréat, et, au-delà, la poursuite d'études.

  1. Un public adulte en reprise d'études

    Le public adulte est habituellement présenté comme volontaire et désireux de progresser. En réalité, les attentes des auditeurs sont le plus souvent implicites et très variées. Compte tenu de leurs déconvenues ou difficultés antérieures, les auditeurs, particulièrement en classe de seconde, attendent surtout des professeurs qu'ils les comprennent et qu'ils les aident à s'organiser. Ne sachant plus ce qu'ils sont capables de produire, de mémoriser et de restituer, ils éprouvent des difficultés à apprendre et à s'organiser. Beaucoup ont besoin de réparation, tous souhaitent un nouveau départ pour lequel ils ont besoin de reprendre confiance en eux et de restaurer leur propre estime.

    Parmi ce public en reprise d'études, beaucoup conservent une grande fragilité. Il peut s'agir de mauvais souvenir ayant entraîné une sorte de désamour scolaire :

    • vécu d'injustice ou d'humiliation,
    • conflit avec l'autorité ou le groupe,

    ou de difficultés persistantes, liées à :

    • la pression sociale,
    • des problématiques transculturelles,
    • des troubles de la personnalité.
  2. Une pédagogie adaptée

    Il convient donc de veiller au climat scolaire, facteur clé du bien être au lycée.

    En classe de seconde, le premier objectif consiste à redonner le goût des études sans jamais décourager, ce qui suppose beaucoup de patience vis-à-vis des auditeurs, du tact lors de la remise des copies, de l'anticipation pour programmer à l'avance les évaluations, et un vrai sens de l'organisation afin de le transmettre aux auditeurs.

    Dans toutes les classes, les spécificités du public adulte impliquent de développer des pratiques pédagogiques adaptées. En effet, dans une classe d'adultes, le professeur sollicite continuellement l'auditeur sur ce qu'il sait et l'appelle à mobiliser des connaissances et compétences acquises hors l'école. Or, la construction de savoirs nouveaux et la rencontre d'autres points de vue conduisent l'adulte en formation à questionner ses propres connaissances, à réfléchir à sa subjectivité - croyances et perceptions -, aux limites de son point de vue, à ses erreurs d'interprétation et remet en cause ses certitudes. L'inconfort et la frustration que cela suscite suppose une attention renforcée de la part de l'enseignant.

  3. Une équipe pédagogique impliquée

    Les enseignants du Lycée d'Adultes, sont les membres d'une équipe pédagogique dont le projet commun consiste d'une part, à faciliter la reprise d'études - en aidant l'adulte à se réinscrire dans une scolarité et à réussir le baccalauréat- d'autre part, à favoriser la mise en commun des expériences et des difficultés. Le travail de cette équipe requiert disponibilité, ouverture aux autres, capacité à évoluer et à adapter ses pratiques.

    Au Lycée d'Adultes, les enseignants, tout en respectant les programmes de l'éducation nationale, cherchent à :

    • adopter une posture de considération, de confiance et de valorisation,
    • maintenir l'exigence du savoir enseigné
    • donner du sens à des savoirs non directement utiles,
    • faire de l'évaluation un moteur d'apprentissage et non une sanction en multipliant les temps et les formes d'évaluation.

    En pratique, il s'agit

    • d'articuler souplesse et fermeté, écoute et exigence,
    • de donner l'occasion de refaire, de rattraper, d'améliorer sa copie,
    • de s'appuyer sur la dynamique de groupe en repérant les auditeurs impliqués, énergiques, moteur de réussite pour toute la classe.

  4. Un accompagnement indispensable

    Chaque auditeur peut bénéficier d'un suivi individualisé avec la proviseure ou un professeur conseiller lors de rencontres individuelles formalisées. Pour la proviseure ou le professeur conseiller, il s'agit de l'accompagner dans son parcours de formation avec une dynamique de progression, de favoriser une démarche réflexive et d'identifier des processus d'apprentissage.

    Les bilans individuels ont lieu lors des conseils de classe. Ils doivent permettre à l'auditeur de mesurer ses acquis par rapport aux objectifs des enseignements dispensés, et de définir des objectifs de progression pour le trimestre suivant.

    Les auditeurs en difficulté d'apprentissage sont repérés au niveau des différentes évaluations théoriques par les professeurs. L'aide personnalisée est proposée dans plusieurs matières afin de retravailler les problèmes identifiés à partir de l'analyse de leur difficulté.

    Une attention particulière est portée aux auditeurs en difficulté socioéconomique avec un temps d'écoute et la mise en place de procédures d'urgence pour certains. L'existence d'un fonds social permet d'aider ponctuellement les auditeurs. Il est souhaitable de développer notre capacité à faire appel aux structures adaptées (demande « fond aide d'urgence », orientation vers des établissements : FJT, etc.) et à relayer plus efficacement les demandes.

    Des rencontres mensuelles ont lieu entre la proviseure et les délégués. Elles permettent d'avoir une vision globale du fonctionnement de la classe et de suivre plus particulièrement les auditeurs en difficulté.

    Un temps d'écoute et d'échange collectif est proposé régulièrement à la classe par le professeur référent. Chaque auditeur a la possibilité de demander des conseils ou d'aborder certaines difficultés.

barres.JPG


Décrocher le bac ?

La préparation du bac sur une, deux ou trois années  implique volonté et persévérance.

Auditeurs

Le but  :  s'approprier des  connaissances et des méthodologies, pour acquérir une base suffisamment  large et solide permettant d'envisager
des études supérieures.



En classe !
Au LMA, plus de la moitié des auditeurs obtiennent le bac et la plupart poursuivent des études supérieures.

  Plan du site     |    Mentions légales     |     Accueil     |     Contacts     |     Haut de page