Piece jointe

Travail personnel et autonomie

Bonne nouvelle : le cerveau se reconfigure sans cesse !

Plus il est stimulé, plus il se développe.

Notre cerveau a la capacité d'apprendre de nouvelles choses chaque jour ! Encore faut-il savoir comment s'y prendre pour apprendre. Ces dernières années, de grands progrès ont été faits pour découvrir comment apprendre plus efficacement. Petit mode d'emploi à l'usage de celles et ceux qui veulent apprendre efficacement :

  • Nous disposons de deux modes de pensée fondamentalement différents : le mode "concentré" et le mode "diffus". Dans le mode concentré, on se concentre intentionnellement sur quelque chose, que ce soit pour apprendre ou comprendre. Le mode diffus relève d'une façon de penser plus détendue, sans contrôle. Même en classe, l'attention soutenue alterne avec l'attention diffuse. Le cerveau s'enrichit aussi lorsqu'il est en mode diffus. Le fait de basculer entre les deux différents modes de pensée aide à apprendre efficacement.
  • Le cerveau se concentre sur une seule chose à la fois, il n'est pas multitâche. Pour mobiliser son attention, il peut être nécessaire d'opérer un filtrage en écartant les distractions.
  • Il vaut mieux se concentrer plusieurs fois 20 à 25 minutes plutôt que deux heures d'affilée. Le cerveau a besoin de se détendre et le corps a besoin de bouger.
  • Des études ont montré que l'on apprend mieux après une session de gym ou de marche. L'esprit est plus clair, plus disponible.
  • Retenir ou apprendre quelque chose fait appel au processus mnésique qui se réalise en 4 étapes : l'encodage, le stockage, la récupération, la consolidation. Autrement dit, pour absorber de nouvelles connaissances, une étape ne suffit pas. Pour pouvoir restituer une information, il faut préalablement l'intégrer, la stocker, savoir la récupérer et la consolider en la répétant ou en la transmettant à une autre personne.
  • Communiquer ce que l'on sait de nouveau permet de s'en souvenir beaucoup mieux. C'est la raison pour laquelle les professeurs connaissent si bien leurs leçons !
  • Transmettre ce que l'on sait à quelqu'un d'autre permet de consolider le stockage, de développer l'information et d'approfondir le sujet. Ainsi, l'apprentissage entre pairs, le travail en binôme ou en groupe, qui permet l'interaction, l'échange à propos de ce qu'on a appris vient renforcer l'appropriation du savoir.

Devenir un apprenant autonome : un atout essentiel.

Dans le cadre des soirées d'intégration en début d'année et de différents cours, les enseignants mettent en ouvre une grande variété de méthodes didactiques pour que les apprenants développent des savoir-faire et des attitudes qui leur permettent d'apprendre en autonomie.

En effet, pour réaliser son travail personnel d'appropriation du savoir et des méthodes, l'apprenant doit peu à peu

  • développer un sens de l'autonomie et d'initiative permettant d'aborder un travail complexe,
  • savoir planifier et gérer le temps selon un échéancier à respecter,
  • explorer les différents aspects d'un problème, entre autres au moyen d'un travail de recherche et de documentation,
  • être capable de synthétiser les informations de sources diverses pour réaliser une production personnelle,
  • assimiler les savoirs liés à la problématique de manière à présenter et défendre son travail devant un jury lors d'une présentation orale,
  • développer un sens critique vis-à-vis de son travail et être capable de reconnaître une erreur et de la rectifier.


Piece jointe

Parrainage Presse Documentation Mentions légales Plan du site Contacts